Marine, j'ai trop trimé
Création avril 2009

Témoignage recueilli par Nadine Jasmin I adaptation Nadine Darmon et Stella Serfaty I mise en scène Stella Serfaty I avec Monica Mariniello sculpteure & Stella Serfaty I graphisme Bruno Bayol

Durée : 50mn, suivie d’un moment de partage avec le public


Prochaines dates (agenda)
> toujours en tournée



 

Coproduction Le Carré - Scène nationale de Château-Gontier, Espace 1789/ Saint-Ouen, Théâtre de Clermont-l'Hérault - Scène conventionnée. Avec le soutien de Comme Vous Émoi /Montreuil, Spectacle subventionné par l’Acsé, agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances action financée par la Région Ile-de-France


Le spectacle

Un seul témoignage pour cette forme de proximité : Marine.
Une parole libre, authentique et brute, sans jugement.
Ce personnage haut en couleur, souvent drôle, met en lumière les différents mécanismes des pressions qui règnent sur le monde du travail

C’était vraiment presser le citron jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que l’écorce et là, on jetait.
Panier, quoi.
Marine

Et une sculpteure présente pendant toute la durée du spectacle.
Le travail de Monica Mariniello est absorption, concentration, réflexion, sensation… et calme.
Pendant que les mains oeuvrent à la tâche pour accomplir tranquillement la matérialisation d’une œuvre, Marine s’agite, se débat, bataille d’une situation de travail à une autre.
Deux espaces-temps se confrontent.

Et le public divague, se balade de l’une à l’autre, parcourt des passerelles infinies, entre public et personnel, politique et privé. Une écoute particulière qui engage aussi le corps du spectateur.