Le Petit Prince
Création le 7 décembre 2012

D’après l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry I spectacle pour petites et grandes personnes I adaptation Marc Wyseur et Stella Serfaty I mise en scène Stella Serfaty I assistante Isabelle Quirin avec François Frapier, Nelson-Rafaell Madel et une plasticienne de sable Lucie Joliot I vidéaste Stéphane Broc I scénographie Lucie Joliot et Stella Serfaty I lumières Lucie Joliot I création sonore Marc Piera I musicien Stéphane Gallet


 


Coproduction : Création en 2012, Théâtre des Turbulences, L’Espace 1789 / Saint-Ouen…
Soutenu par : l'Heure Bleue / Saint-Martin-d'Hères, Le Forum / Boissy-Saint-Leger, La Merise / Trappes, La Nacelle / Aubergenville, Théâtre Berthelot / Montreuil, Théâtre Aghja, scène conventionnée / Ajaccio, Théâtre Jean-Vilar / Vitry-sur-Seine...
Action financée par la Région Ile-de-France dans le cadre du projet citoyen

Le spectacle

Le Petit Prince, conte initiatique et humaniste est connu dans le monde entier comme un joli conte pour enfant. Il est aussi porteur d'une critique forte et engagée de l'homme contemporain et du monde qui l'entoure. Il réaffirme la nécessité de solidarité, d'amour, d'ouverture à l'autre, et de poésie pour être.

La politique de civilisation nécessite une pleine conscience des besoins poétiques de l'être humain. Elle doit s'efforcer d'atténuer les contraintes, servitudes et solitudes. Elle viserait à restaurer les solidarités. Elle renverserait l'hégémonie du quantitatif au profit du qualitatif, elle prônerait le mieux plutôt que le plus. Edgar Morin (La Voie)

C'est aussi une invitation de l'auteur à retrouver l'enfant en soi.

Je demande pardon aux enfants d'avoir dédié ce livre à une grande personne. J'ai une excuse sérieuse : cette grande personne est le meilleur ami que j'ai au monde. J'ai une autre excuse : cette grande personne peut tout comprendre, même les livres pour enfants. J'ai une troisième excuse : cette grande personne habite la France où elle a faim et froid. Elle a besoin d'être consolée. Si toutes ces excuses ne suffisent pas, je veux bien dédier ce livre à l'enfant qu'a été autrefois cette grande personne. Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. Mais peu d'entre elles s'en souviennent. Dédicace du Petit Prince


La symbolique du texte
Dans la mise en scène que je propose, Le Petit Prince est l'histoire d'un homme (l'aviateur), en état de crise, symbolisée par la panne dans le désert.
Le désert : lieu d'isolement, où la plupart des acquis sont inutiles.
Le désert : lieu de passage, de recherche de l'essentiel, où l'on redécouvre son intériorité.
Son désert intérieur va conduire "cette grande personne" à rencontrer son être profond : le petit prince. Le petit prince va lui faire visiter les planètes, qui ne sont autres que les facettes obscures de "cette grande personne". Et guidé par le serpent et le renard, il accompagne l'aviateur dans sa transformation. Il redécouvre la nécessité du lien à l'autre. Il redécouvre son amour pour la Rose et il décide de la rejoindre. L'aviateur s'est transformé. Il a retrouvé sa source. Il peut reprendre son vol…
Le petit prince, c'est l'auteur, l'aviateur, nous-mêmes… Notre part invisible.

Le petit prince : Les enfants seuls savent ce qu'ils cherchent. Ils perdent du temps pour une poupée de chiffons, et elle devient très importante, et si on la leur enlève, ils pleurent...


Les personnages
J'ai choisi pour interpréter le petit prince, un acteur noir. Le personnage du petit prince fortement identifié aux dessins d'Antoine de Saint-Exupéry est blanc et blond pour les gens du monde entier. Dans notre société occidentale, un enfant blanc et blond est souvent porteur du symbole de pureté.
Un petit prince noir pour bousculer nos aprioris sur l'œuvre. Un petit prince noir pour redonner une neutralité à la couleur de la personne. Pourquoi t'es noir ? Pourquoi t'es blanc ? L'aviateur blanc et le petit prince noir cohabitent et au delà des apparences sont la même personne.
Blanc, noir ou jaune, l'être intérieur n'a pas de couleur.


Le dessin de sable
L'aviateur a abandonné sa "magnifique" carrière de peintre à l'âge de six ans. Les grandes personnes n'ont pas saisi son premier dessin. Le dessin est la source de la crise. C'est l'origine même du Petit Prince.
Le petit prince : Dessine-moi un mouton !
Antoine de Saint-Exupéry a lié son texte et ses dessins. Je reste fidèle à son désir pictural non pas pour reproduire, mais pour créer une forme nouvelle.

Un monde sensible et poétique.
Un monde où le temps de faire un dessin compte autant que le dessin lui-même. Un dessin se fabrique, se transforme, se métamorphose, s'efface…
La plasticienne de sable interviendra en direct. Elle deviendra aussi actrice, machiniste, cameraman … Elle accompagnera le récit : elle est le lien à l'autre.

Dans notre période de crise, ce texte nous ramène aux fondamentaux de l’homme et de son salut. Stella Serfaty

Extraits du spectacle